Nangten Menlang - Centre Médical Bouddhiste

Tantrayana

Les trois véhicules du Bouddhisme

Le tantrayana est l’une des trois voies principales, ou véhicules (yana), du Bouddhisme. Sur la voie du tantrayana, nous utilisons le corps pour travailler avec l’esprit.

Quelles sont les trois voies? Une voie est la renonciation, ce qui correspond au Bouddhisme Theravada. Le Bouddhisme Theravada se concentre sur l’enseignement des quatre nobles vérités et des huit préceptes ainsi que sur l’instruction à la méditation. Il est connu pour ces vœux et la culture de la discipline. Cette voie nous enseigne comment ne pas faire du mal à autrui.

Une autre voie est celle de la reconnaissance ou de la réalisation, ce qui correspond au Bouddhisme mahayana. Le Bouddhisme Mahayana est connu pour sa compréhension élevée de la vacuité et de la compassion. Cette voie nous enseigne comment aider autrui ; de cette manière, vous ne faites automatiquement pas de mal à autrui.

La troisième voie est celle de la transformation, ce qui correspond au Bouddhisme Tantrayana. Cette voie nous enseigne comment être heureux par nous-mêmes ; ainsi nous aidons automatiquement les autres. Le tantrayana est également appelé vajrayana, le véhicule de diamant. La raison est qu’à travers cette pratique, nous transformons notre corps, notre parole et notre esprit pour ressembler à un diamant – fort, clair et indestructible.

Ne pas renoncer - transformer

Sur cette voie, nous ne renonçons à rien car tout ce qui est autour de nous et en nous peut être utilisé comme outil de transformation. Par exemple, les pratiquants du tantrayana ne rejettent pas les problèmes. A la place, nous voyons les problèmes comme nos meilleurs enseignants. La vie est pleine de problèmes ; nous ne pouvons jamais échapper aux problèmes ! Pourquoi essayer de les repousser ? Nous devrions remercier nos problèmes, car c’est le meilleur moyen pour apprendre sur nous-mêmes. C’est la meilleure opportunité pour se développer. A la place de rejeter ou renoncer nos émotions négatives, nous pouvons les utiliser. Nous pouvons utiliser la colère pour sortir de la colère. De cette manière, nous transformons les émotions négatives en sagesse.

Le tantrayana nous enseigne que nous devons étendre notre désir. Le désir est un outil puissant sur la voie de l’éveil. Nous ne renonçons pas au désir. Nous devons l’étendre afin qu’il inclue toutes choses, y compris les problèmes, les émotions négatives et les personnes difficiles.

C’est le chemin pour devenir plus heureux et en meilleur santé, pour réduire le stress et les querelles, et éventuellement sortir du désir.

L’interconnexion du corps et de l’esprit

Le trantrayana a une compréhension profonde des différentes dimensions du corps et de l’esprit. En raison de leur interconnexion, il est possible d’utiliser le corps comme véhicule pour travailler avec l’esprit et se développer sur le chemin spirituel. Par exemple, lorsqu’il y a des blocages dans les canaux subtils du corps, cela a pour conséquence que notre esprit devient bloqué et tendu. Ensuite notre esprit n’est pas fluide et notre ignorance obscurcit notre vraie nature. Donc, en faisant des pratiques qui relâchent des blocages dans les canaux du corps subtil et en harmonisant la circulation de nos vents vitaux et essences à l’intérieur de nos canaux, notre esprit va également devenir plus pure et plus équilibré. Nous serons plus à même d’accéder à notre sagesse innée et nous nous rapprocherons de notre vraie nature, laquelle est clarté, ouverture et lumière. Ainsi le tantrayana comprend des techniques très spéciales qui nous habilite à expérimenter notre nature de bouddha d’une manière très directe.

Nous avons besoin de trois choses

Le Trantrayana est en effet une voie très directe. Il faut être courageux pour suivre cette voie. La foi nous rend courageux. Nous avons besoin de trois choses lorsque l’on pratique le trantrayana : la foi dans les enseignements, la foi dans l’enseignant et la foi en nous-mêmes. Si nous n’avons pas de foi dans les enseignements et leur fonctionnement, nous n’aurons en conséquence pas de motivation pour continuer si notre pratique devient difficile. Nous devons avoir la foi que si nous pratiquons correctement, ainsi nous obtiendrons des résultats.

Ensuite, nous devons avoir la foi dans l’enseignant. Dans tous les moments où vous pratiquez le trantrayana, il est très important d’avoir un maître, un guru. Pourquoi avez-vous besoin d’un maître ? Le maître est la représentation de Bouddha. Nos esprits sont à un tel point obscurcis qu’il ne nous est pas possible de recevoir directement les enseignements de Bouddha. Nous sommes dans une différente dimension. C’est le maître qui nous permet de recevoir toutes les bénédictions du passé. Pratiquer avec un maître ne signifie pas seulement que vous recevez les enseignements, mais que vous vous connectez. La dévotion est le chemin pour réduire votre ego d’orgueil. Si vous pratiquez les enseignements avec un ego d’orgueil, alors les enseignements peuvent devenir un poison. Ils iront complètement dans la mauvaise direction. Donc, nous devons cultiver la dévotion. Cela nous permet de recevoir les enseignements de la bonne façon. Pour cette raison, nous disons que le Guru Yoga est la colonne vertébrale du Tantrayana (voir Guru Yoga pour plus d’informations).

Finalement, nous avons besoin d’avoir la foi en nous-mêmes. Nous devons savoir et accepter que nous sommes la pure nature de Bouddha. C’est notre propre motivation, discipline et énergie qui va nous y emmener. C’est une certitude que les enseignements fonctionnent. Si vous avez un bon enseignant, alors vous avez déjà beaucoup de chance. Ensuite, il ne dépend que de vous pour obtenir des résultats.

La nature, pas la culture

En conclusion, le tantrayana est la nature, pas la culture. Le tantrayana est au-delà de l’esprit conceptuel, au-delà des pensées. Le tantrayana est, des méthodes qui travaillent avec la nature fondamentale de notre corps et de notre esprit. Nous avons tous cette nature, peu importe d’où nous sommes. C’est la nature pure.

Tulku Lobsang nous enseigne des méthodes accessibles afin d’utiliser les principes du tantrayana pour notre propre développement. Il nous enseigne comment relâcher nos blocages et nous ouvrir à un niveau de plus en plus subtil. Lorsque le corps subtil change, nous nous changeons complètement, et ainsi, nous changeons tout.