Nangten Menlang - Centre Médical Bouddhiste

Médecine tibétaine

La médicine tibétaine est un système holistique qui honore la profonde interconnexion entre le corps, l’esprit et l’environnement extérieur. Tous ces domaines doivent être pris en compte pour vivre une vie saine et harmonieuse.

La médicine tibétaine fut tout d’abord enseignée par le Bouddha historique – Bouddha Shakyamuni – il y a environ 2500 ans lorsqu’il tourna la troisième roue du Dharma. Il s’agit d’un des système médical le plus vieux du monde, et ses principes continuent plus que jamais à être vrais et pertinents à l’heure actuelle. En fait, la médecine tibétaine peut apporter beaucoup au monde moderne notamment en ce qui concerne sa compréhension des émotions et de la manière dont elles affectent notre système corporel de manière très réelle.

Les éléments externes, internes et secrets

Nous allons ici brièvement expliquer comment il se fait que le corps, l’esprit et l’environnement soient si profondément entremêlés. Tout d’abord, nous devons avoir quelques connaissances au sujet des éléments. La vue tibétaine est que tous les phénomènes de l’existence sont composés des cinq éléments, espace, vent, feu, eau et terre. L’environnement externe est composé d’eux, ainsi que nos corps et nos qualités d’esprit. Les éléments sont des qualités énergétiques particulières, qui dans leurs états grossiers, apparaissent sous une forme qui nous est familière. Le vent a la qualité de mouvement. Le feu a la qualité de la chaleur et de la transformation. L’eau a la qualité de la fluidité et de la cohésion. La terre a la qualité de la solidité et de la stabilité. L’espace est l’équilibre des quatre autres éléments. Il est responsable pour créer des séparations – espace – entre les choses.

Les éléments externes sont notre environnement extérieur. C’est le sol, les rivières, les vents, etc.., avec lesquels nous sommes familiers, ainsi que l’atmosphère. L’air que l’on respire contient les cinq éléments, et leur équilibre change dans un cycle de 24 heures, ce qui à tour de rôle affecte la qualité de notre respiration.

Les éléments intérieurs composent nos corps. Simplement, l’élément terre est nos muscles et nos os. L’élément eau est les liquides dans nos corps. L’élément feu est notre température intérieure, notre métabolisme et le catalyseur pour nos réactions chimiques. L’élément vent est notre respiration, l’allumage de nos neurones et le flux des pensées. Et l’espace est tout ce qui garde à la bonne place, ce qui permet l’ouverture entre les cellules ainsi que le creux de nos intestins et ainsi de suite. Dans la médecine tibétaine, la composition du corps est décrite de manière plus poussée par les sept constituants. Ils sont : les aliments, le sang, la chair, la graisse, les os, la moelle et les essences.

Les éléments secrets sont les caractéristiques de notre esprit. Il y a 80 différentes émotions, mais par souci de simplicité, nous pouvons dire que les émotions négatives se résument à cinq : l’égo d’orgueil, l’attachement, la colère, la jalousie et l’ignorance. Il s’agit respectivement d’un état impure des cinq éléments, terre, eau, feu, vent et espace, lequel cause ces émotions. Lorsque les éléments sont purifiés et équilibrés, ces émotions deviennent plus pures et se manifestent en tant que dévotion et calme, altruisme et absence de soi, patience et compassion, appréciation et amour, et générosité et équanimité.

Les trois humeurs

La médicine tibétaine s’occupe plus directement des trois humeurs – la bile (tripa), le vent (lung), et le phlegme (beken). Elles sont les substances vitales du corps et, collectivement, sont responsables de toutes les fonctions du corps. Les trois humeurs tissent le niveau physique grossier avec le niveau mental subtil.

Les humeurs, comme toutes choses, sont composées des éléments. La bile est l’élément feu, le vent est l’élément vent et le phlegme est l’élément terre et eau. Il y a cinq types de chaque humeur, ayant chacun une location et une fonction spécifique. Lorsque ces humeurs se déséquilibrent entre elles, se trouvant ainsi en déficience ou en excès dans le corps, les maladies commencent à apparaître.

Les trois humeurs sont ce qui permet à nos corps de fonctionner, mais au vu du fait qu’elles peuvent très facilement se déséquilibrer, elles portent également la graine de la maladie dans nos corps. Pour cette raison, la médecine tibétaine dit que nous avons tous des maladies non manifestées à l’intérieur de nous. Aussitôt que la cause et la condition seront présentes, la maladie se manifestera.

Les trois humeurs sont également reliées aux trois poisons mentaux. Lorsque la bile est déséquilibrée, elle cause la colère. Lorsque le vent est déséquilibré, il cause de l’attachement. Lorsque le phlegme est déséquilibré, il cause l’ignorance ou l’obscurcissement. Pour cette raison, les déséquilibres dans l’esprit et les émotions causent directement un déséquilibre dans le système corporel. Les émotions négatives causent la maladie.

Donc, guérir le corps veut aussi dire guérir l’esprit. Si quelqu’un est toujours en colère, peu importe ce que l’on fait pour traiter son foie, il va continuer de souffrir si la colère n’est pas traitée

C’est pour cette raison que l’on dit dans la médecine tibétaine que tout ce qui est bénéfique est médecine et tout ce qui cause de la souffrance est maladie. La santé du corps dépend de l’esprit, donc il est important de prendre soin de notre bonheur. Lorsque l’on est ignorant, nous continuons de causer des problèmes pour nous-mêmes et les autres. Nous perpétuons le cycle de souffrance et nous devenons malade. Nous avons besoin de sagesse. La sagesse nous dit comment prendre soin de nos corps et nos esprits. La sagesse ultime est l’amour.

Bien sûr, il y a bien plus à dire sur la médecine tibétaine. Les textes fondamentaux de la médecine tibétaine sont appelés « les quatre Tantras ». Il s’agit du Tantra racine, du Tantra explicatif, du Tantra de la transmission orale et du dernier Tantra. Ils vont vraiment dans les détails en ce qui concerne le fonctionnement du corps, le diagnostique des maladies grâce aux pouls et à l’urine, le traitement des maladies à l’aide d’herbes médicinales et grâce à des méthodes spécifiques comme la moxibustion et la thérapie par ventouses.