Nangten Menlang - Centre Médical Bouddhiste

Mourrir sans peur

La mort est un des événements le plus important de notre vie. Nous allons tous devoir faire face à la mort, peut importe qui on est. Nous savons cela et pourtant d’une manière ou d’une autre nous l’oublions. Peut-être est-ce à cause de notre peur de l’inconnu que nous prétendons souvent que la mort n’existe pas. Mais, selon les enseignements bouddhistes, la mort est une opportunité. C’est le moment auquel nous pouvons être dans notre vraie nature – l’état de claire lumière de l’esprit.

La mort n’est pas seulement quelque chose qui se produit à l’extérieur (les gens nous voient mort), mais c’est également quelque chose qui se produit à l’intérieur. C’est une expérience du corps et de l’esprit. Le Bouddhisme explique cette expérience précisément. Les éléments qui composent notre corps et notre esprit se dissolvent l’un dans l’autre l’un après l’autre. Chaque dissolution produit un état mental particulier. Cela peut paraître très étranger, mais en fait nous expérimentons cela chaque 24 heures. Cela est appelé la « petite mort » et ça se produit lorsque nous nous endormons. La manière dont nous nous endormons est exactement la manière dont nous allons mourir. Nous pouvons utiliser la petite mort pour nous entraîner et apprendre à naviguer à travers cette expérience. C’est comme cela qu’on se prépare pour une mort sans peur.

Si nous pouvons apprendre à reconnaître et se délaisser dans l’état de claire lumière de l’esprit qui se produit au moment de la mort, cela aura un profond impact sur notre prochaine vie. Dans l’état entre la vie et la mort appelé Bardo, toutes sortes de choses peuvent apparaître et provoquer des émotions. C’est exactement comme un rêve. Ce n’est pas réel, mais cela semble réel et ça crée de réelles réactions en nous. Nous devons apprendre à reconnaître ce rêve et maintenir un esprit calme et clair à ce moment car c’est justement à ce moment que cela compte le plus.