Nangten Menlang - Centre Médical Bouddhiste

Biographie de Tulku Lobsang Rinpoche

Tulku Lobsang Rinpoché est un grand et précieux maître bouddhiste. Il fonde ses enseignements sur les anciennes connaissances tantriques qui ont été à la base du Bouddhisme tibétain et de la médecine tibétaine. Ayant une connaissance approfondie de ces techniques, Rinpoché présente maintenant au monde la connaissance de sa vénérable lignée, intégrant diverses disciplines en une seule, comme elles l‘étaient à l‘origine. Les connaissances et l‘expérience de Tulku Lobsang Rinpoché dans l‘art de la guérison et la science médicale, sa manière naturelle et compatissante d’enseigner, sa gentillesse et sa sagesse font de lui un médiateur et un transmetteur précieux et de valeur de la culture et des traditions bouddhistes tibétaines.

Enfance sur le toit du monde

Tulku Lobsang Rinpoché est né en 1976, dans l‘année du dragon de feu. Il est né dans une famille d‘agriculteurs de l‘Himalaya. De nombreux lamas réincarnés sont nés dans cette famille. Tulku Lobsang Rinpoché a passé son enfance dans la nature sous la surveillance de sa mère. L‘enfant la surprenait toujours avec des jeux spéciaux. Une fois, il a voulu voler avec un parapluie depuis le troisième étage de la maison. Le planeur de fortune s‘est immédiatement cassé une fois en l‘air, mais heureusement le jeune garçon n‘a pas été blessé. À l‘âge de six ans, Tulku Lobsang Rinpoché entra au monastère de Sowa, l‘école monastique bouddhiste locale. A onze ans, il se rendit au au monastère bön de Nangzhig, lequel est aujourd‘hui le plus grand monastère bön du Tibet. Le nom complet du monastère est Nangzhig Gön Chen, ce qui signifie quelque chose comme le grand monastère de la pure vision et il est aussi parfois appelé Narshi Gompa. Là, Tulku-la fût formé par son oncle, lequel était l‘abbé du monastère. Le Maître pris soin de lui comme de son propre fils et l‘introduit aux enseignements de la tradition Bön. C‘est alors que Tulku Lobsang Rinpoché reçu ses premières expériences dans les enseignements secrets de Dzogchen et les rituels bön.

Tulku Nyentse

Alors que Tulku Lobsang Rinpoché était au monastère bön, les moines du monastère de Sowa ont été informés par l‘oracle qu‘il avait identifié leur lama réincarné, Tulku Nyentsé. Lors d‘une cérémonie ouverte de l‘oracle, lorsque les moines ont demandé à connaître l‘incarnation de leur lama, le jeune Lobsang fut nommé. Cependant, les moines n’étaient pas sûrs que l‘oracle désignait ce garçon particulièrement sauvage. L‘oracle a toutefois confirmé que Lobsang était sans aucun doute la véritable incarnation du Lama Nyentsé. Au même moment, l‘oracle a également déclaré que Lobsang ne resterait pas au monastère de Sowa et ne s‘assoirait pas sur le trône comme c‘était la tradition. Au lieu de cela, il a déclaré que Lobsang parcourrait le monde pour enseigner et aider les autres et, ce faisant, apporterait la plus grande aide au monastère de Sowa et aux villages environnants. Ainsi, à treize ans, Tulku Lobsang Rinpoché a été intronisé lors d‘une cérémonie de célébration au monastère de Sowa en tant que huitième incarnation de Tulku Nyentsé. Cependant il partirait bientôt, tout comme l‘oracle l‘avait prédit.

La première incarnation du Lama Nyentsé était l‘abbé du monastère de Gaden près de Lhassa. Ce Lama Nyentsé était un maître accompli du protecteur du dharma Yamaraja et il vivait en connexion constante avec lui. Dans sa cinquième incarnation, il était un grand yogi qui était célèbre pour ses facultés magiques. Dans l‘actuelle huitième incarnation, le corps, la parole et l‘esprit de Lama Nyentsé ont été réincarnés séparément en trois personnes différentes. L‘abbé du monastère de Gerdeng, a d‘abord été identifié comme étant réincarnation du corps de Lama Nyentsé. Toutefois, étant donné qu‘il n‘est pas resté sur le trône du monastère de Sowa, le monastère était toujours sans son chef spirituel. Tulku Lobsang Rinpoché a ensuite été identifié comme étant la réincarnation de la parole de Lama Nyentsé. Puisque Tulku Lobsang Rinpoché allait être d’une grande aide pour le monde en voyageant et en donnant des enseignements, il restait toujours à découvrir quelqu’un pour prendre en charge le trône du monastère de Sowa. Ainsi, quelques années après que Tulku Lobsang Rinpoché ait été intronisé et ait quitté le monastère de Sowa, un troisième moine, du même âge que Tulku Lobsang Rinpoché, a été identifié comme étant la réincarnation de l‘esprit de Lama Nyentsé et est resté pour diriger le Monastère. Lui et Tulku Lobsang Rinpoché ont étudié avec les mêmes professeurs durant leur enfance et demeurent proches aujourd‘hui. Ils travaillent en étroite collaboration pour soutenir les trois monastères Nyentsé.

Peu de temps après son intronisation au monastère de Sowa, Tulku Lobsang Rinpoché a déménagé au monastère d‘Amchok où il a reçu ses enseignements formels. Au début de ses études à Amchok, le jeune Tulku Lobsang Rinpoché impressionnait déjà les gens par ses capacités de guérison. Ensuite, il poursuivit ses études au monastère de Labrang. 

Là, il approfondit ses connaissances des Soutras, de la médecine et de l‘astrologie. A côté de sa formation générale au monastère, Tulku Lobsang Rinpoché bénéficia également des enseignements privés de toute une lignée d’érudits en médecine et en astrologie. L‘un de ses professeurs était l‘astrologue Guéshé Jamyang Nyima. Le très cultivé Lama Gungtang d’Amdo l‘instruisit dans l‘enseignement du Tantra et lui donna les initiations les plus importantes. Durant les années suivantes, Tulku Lobsang Rinpoché reçut des enseignements généraux des huit écoles principales du Bouddhisme tibétain

Enseignements et enseignants

Généralement, Tulku Lobsang Rinpoché a reçu des enseignements Guélug, mais il a également étudié le Bön, les traditions secrètes du Kalachakra de la lignée Jonang, ainsi que les traditions du Mahamoudra. Par conséquent, il a reçut des enseignements généraux dans toutes les traditions bouddhistes tibétaines et est plus correctement considéré comme rimé. Aujourd‘hui, Rinpoché continue d‘être un pratiquant de toutes les traditions

Tulku Lobsang avait de nombreux professeurs, mais ses principaux professeurs étaient Guéshé Samten au monastère d‘Amchok au Tibet oriental pour la philosophie, Guéshé Jamyang Nyima au monastère de Labrang pour la médecine et l‘astrologie, et Guéshé Sherub Nyima au monastère bön de Nangzhig, qui était son professeur spécial d‘astrologie. Quand Tulku Lobsang était jeune, au monastère de Sowa, Guéshé Lodrup a enseigné à Tulku Lobsang la lecture, l‘écriture et la mémorisation. Les transmissions de pouvoir et les initiations ont été principalement données par Lama Gungtang, telles que l’initiation du Kalachakra et le Mitra Gyatsa, c‘est-à-dire la transmission de pouvoir des 100 Mandalas. 

Tulku Lobsang Rinpoché a reçut des habilitations médicales, comme le Mangnergajama de Guéshé Tsukdruk du monastère de Labrang, lequel lui a également conféré les initiations et les enseignements de l‘essence des fleurs et de l‘eau. Les traditions secrètes du Kalachakra de Jonang ont été reçues de Kembo Narshe et de Lama Dorje. Les traditions Dzogchen du Bön ont été données par son oncle Ak Yeshi.

Les quatre professeurs personnels et privés de Tulku Lobsang Rinpoché étaient également des lamas réincarnés : Tulku Narke, Tulku Serchen, Tulku Kaynyang et Tulku Tsurmon, tous du monastère d‘Amchok. Son lama racine est Tulku Serchen. Tulku Narke était un professeur très proche. Il voyageait toujours avec Tulku Lobsang au Tibet, se souciant des détails de la vie quotidienne et supervisant sa pratique. Au total, Tulku Lobsang Rinpoché a eu 35 enseignants principaux desquels il reçut des instructions, des initiations et des transmissions spécifiques.

L'Inde et l'Occident

En 1993, Tulku Lobsang Rinpoché quittait le Tibet pour le monastère de Gaden Shartse dans le sud de l’Inde. A Gaden, il approfondit ses connaissances dans les textes bouddhistes classiques. Après cinq années passées au monastère de Gaden, Tulku Lobsang Rinpoché s‘est rendu à Dharamsala pour transmettre l‘héritage culturel tibétain aux tibétains et aux occidentaux. Depuis 2000, Tulku Lobsang Rinpoché a voyagé dans de nombreux pays afin de donner des enseignements et des conférences portant sur la médecine, le Bouddhisme et l‘astrologie. En mars 2002, Rinpoché créé un centre médical, le Centre médical bouddhiste Nangten Menlang, dans le nord de l‘Inde. Aujourd‘hui, son organisation Nangten Menlang International est basée à Vienne, en Autriche.